Pagina:Ascensioni umane Fogazzaro.djvu/282

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
260 Ascensioni umane

évidente la fonction intellectuelle de l’amour qui est généralement méconnue.

Messager fidèle de l’esprit de vérité, il aura la haine du faux, il ne l’admettra jamais chez soi; s’il le trouvera blotti dans le moindre adjectif il l’en chassera sans pitié, mème au prix de l’élégance et de l’effet, il ne prêchera jamais sans être convaincu et les larmes des choses passeront par son cœur, couleront silencieusement sur ces joues, se feront rares avant qu’il les croie assez amères, assez brûlantes, asses vraies pour y tremper sa plume. Il ne se jetera pas dans la mèlée des partis politiques, mais aussi n’oubliera-t-il pas qu’il a charge d’âmes,

Que la cause du Benu n’est jamais désertée
Par le culte du Vrai pour le règne du Bien1,

comme dit un noble poète qui honore la France et après lequel je serais heureux de marcher pour la cause de la justice jusqu’ au point où malheureusement son chemin s’écarte du mien. Ceci revient à dire qu’en parlant des hommes et des choses humaines il ne se bornera pas à l’idéalisation du Passé. C’est l’erreur de Spencer d’avoir affirmé que le présent ne prête guère à l’idéalisa-

  1. Sully Prudhomme.