Pagina:Manuale di economia politica con una introduzione alla scienza sociale.djvu/456

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
446 fenomeno economico concreto [§ 20]

nente il tempo in cui si diceva «aprite una scuola e chiuderete un carcere»; invece l’istruzione è aumentata, ma la delinquenza non è scemata; in Francia poi, di pari passo coll’istruzione, è cresciuta la delinquenza giovanile. Tutte le persone colte hanno imparato l’economia politica; ma la società di cui fanno parte non si è mossa menomamente per la via desiderata da G. B. Say: anzi la batte ora a ritroso. Le teorie operano pochissimo per determinare gli atti dell’uomo, molto maggior forza hanno


    société, qui, sans cela, ne saurait présenter que confusion et pillage... Quel triste spectacle non offre l’histoire! Des nations sans industrie, manquant de tout, poussées à la guerre par le besoin, et s’égorgeant mutuellement pour vivre... Voilà ce qu’était la société chez les anciens... Je ne parle point de la barbarie du moyen-âge, de l’anarchie féodale, des proscriptions religieuses... Mais du moment qu’on acquiert la conviction qu’un Etat peut grandir et prospérer sans que ce soit aux dépens d’un autre... des ce moment les nations peuvent avoir recours aux moyens d’exister les plus sûrs, les plus féconds, les moins dangereux; et chaque individu, au lieu de gémir sour le faix des malheurs publics, jouit pour sa part des progrès du corps politique. Voilà ce qu’on petit attendre d’une connaissance plus généralement repandue des resources de la civilisation. Au lieu de fonder la prosperité publique sur l’exercice de la force brutale, l’économie politique lui donne pour fondement l’intérêt bien entendu des hommes. Les hommes ne cherchent plus des lors le bonheur là où il n’est pas, mais là où l’on est assuré de le trouver... Si les nations n’avaient pas été et n’étaient pas encore coiffées de la balance du commerce, et de l’opinion qu’une nation ne peut prospérer si ce n’est au détriment d’une autre, on aurait évité durant le cours des deux derniers siècles, cinquante années de guerre... C’est donc l’instruction qui nous manque, et surtout l’instruction dans l’art do vivre en société».