Pagina:Rivista italiana di numismatica 1898.djvu/381

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search



LA PARENTÉ

DE MAXENCE ET DE CONSTANCE I

D’APRÈS LES MONNAIES


L’empereur Maxence pour cacher son usurpation a fait frapper une série de monnaies de consécration. Sur ces pièces il proclame sa parente avec les divers empereurs et Divi de son temps; c’est ainsi qu’il dédie des monnaies à la mémoire de son pere Maximien I: DIVO MAXIMIANO PATRI MAXENTIVS AVG. (Cohen, 2.ème éd. tome VII, p. 495, n. 14 à 19) et celle de son beau-père Maximien II: DIVO MAXIMIANO SOCERO MAXENTIVS AVG. (Cohen, 1. e., p. 102, n. 2 suiv.). Cette légende répond d’ailleurs a la vérité, puisque Maxence avait épousé Valeria Maximilla, fille de Gal. Val. Maximien et petite-fille de Val. Dioclétien, alliance qui introduit aussi du coté des femmes le nom de Valerius dans la maison de Maxence; le tableau généalogique suivant le montre:


M. Avr. Val. Diocletianvs


Galeria Valeria

ép: C. Gal. Val. Maximianvs II


Val Maximilla

ép: M. Avr. Val. Maxence


Val. Romvlvs.


Maxence frappe également des monnaies à la mémoire de son fils Val. Romulus avec la légende: IMP. MAXENTIVS DIVO ROMVLO N(obilissimo V(iro) FILIO