Pagina:Rivista di Scienza - Vol. I.djvu/315

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search

l’économie et la sociologie 305

des conditions distinctes1 est égal au nombre des inconnues. Le raisonnement qu’ils font au sujet de l’économie pure est des plus simples; il peut se résoudre dans le syllogisme suivant: «Tout ce que nous ignorons, tout ce que nous ne comprenons pas, est inutile; nous ne comprenons rien aux problèmes que résout l’économie pure; donc c’est une science inutile».

Il faut bien se garder d’aller à l’extrème opposé et de voir dans l’économie pure toute la science économique; elle n’en constitue qu’une partie, comme la termodynamique, par exemple, ne constitue qu’une partie de la science, ou de l’art, de la construction des machines à vapeur. Une personne peut connaître à la perfection la construction de ces machines et n’avoir que des notions fort élementaires de thermodynamique; mais alors elle agira sagement en s’abstenant d’écrire un traité de cette science. Viceversa, on peut être savant en thermodynamique et n’avoir que dos notions imparfaites sur la construction des machines à vapeur; et l’on fera bien alors de laisser à d’autres le soin de traiter cette matière.

Les problèmes dont nous avons une idée grossièrement, approchée par la considération des états économiques I et II, font partie d’une classe de problèmes que l’on peut énoncer rigoureusement en faisant usage de la consideration du maximum d’ophélimité. Il faut, bien entendu, donner avant tout une définition precise de ce terme; mais nous ne pouvons entrer ici en ces développements, qui nous entraîneraient trop loin2.

L’économie pure n’a nullement pour but de résoudre des problèmes numeriques de la pratique, de nous mettre par

  1. On embarrasserait fort ces braves gens en leur demandant ce que veut dire cet adjectif: distinctes.

    Les auteurs dont nous faisons ainsi mention sont exclusivement ceux qui s’obstinent à parler de choses qu’ils ne comprennent pas. Rien n’est plus loin de notre pensée que de déprécier l’oeuvre des économistes qui, laissant de côté les théories abstraites, s’occupent d’économie appliquée.

  2. Manuale p. 337, § 33; et appendice.

    Il ne faut pas oublier que les ophélimités pour différentes personnes ne sont pas comparables. No bridge, comme disent les anglais. On ne peut donc pas sommer les ophélimités se rapportant à différentes personnes, et le maximum d’ophélimité pour une collectivité n’est pas le maximum de la somme des ophélimités des membres de la collectivité; car d’ailleurs cette somme n’existe pas, et cette expression n’a aucun sens.

  Anno I - I 20