Pagina:Rivista di Scienza - Vol. II.djvu/93

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search

la parthénogénèse expérimentale etc. 85

D’où

, .


Il suffit donc, pour avoir et de multiplier la conductivité moléculaire de la solution considérée par l’abaissement de concentration correspondant et de multiplier le produit par le facteur . Si l’on ne veut que les vitesses relatives, le plus souvent suffisantes dans la pratique, on peut supprimer et écrire , .

Voici un tableau des vitesses relatives des ions les plus usités en biologie. Pour avoir les vitesses absolues en centimètres par seconde pour 1 volt par centimètre, en fonction de l’Ohm international, il suffit de multiplier les nombres ci-dessous par le facteur 0,00001035.


Vitesses relatives des divers ions à 18° dans des solutions entièrement dissociées.

H = 318 Mg = 92 C2H3O2 = 35
OH = 174 Ca = 103,6 CHO2 = 47
Cl = 65,4 Ba = 111 C3H5O2 = 31
Br = 67,6 AzO3 = 61,8 C2O4 = 126
I = 66,4 SO4 = 136,8
Fl = 46,6 CO3 = 140
K = 64,7 SCAz = 56,6
Na = 43,6 PO4H2 = 33,5
Li = 33,4
AzH4 = 64

Il est facile d’en calculer d’autres au moyen des tables donnant et par les diverses concentrations et les diverses températures, au moyen des formules ci dessus.

Les vitesses des ions sont des constantes physiques que l’on pourrait être tenté de rapporter à des propriétés particulières, à des énergies propres des ions. Mais il est plus simple d’admettre, comme l’a suggéré Langevin qu’elles dépendent du frottement contre le liquide solvant, et par conséquent du volume des ions: ainsi les ions les plus rapides seraient aussi les plus petits et l’échelle de leurs vitesses correspondrait à l’échelle des leurs tailles en ordre renversé. C’est à ce titre que les vitesses des ions sont intéressantes pour le biologiste.

Les ions H et OH sont de beaucoup les plus rapides et par suite les plus petits: tandis que les vitesses des autres ions se