Pagina:Rivista italiana di numismatica 1891.djvu/229

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search

les monnaies de confranchette 213
deux points; filet et grènetis. — R.: Dans le champ, doublé contour à quatre lobes aboutés; points aux angles intérieurs et extérieurs; croix de St. M.; filet et grènetis. (Quart de sol).


36. — Mill. 15. — D.:Initiales du prince; quatre roses en croix, celle d’en bas accostée de deux points; couronne au-dessus; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M. dans un contour de quatre doubles lobes aboutés; points aux angles intérieurs et extérieurs; point secret au centre; filet et grènetis. (Quart de sol).


37. — Mill. 17. — D.: Les initiales du prince; couronne au-dessus formant croix avec quatre roses; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M. dans un doublé contour à quatre lobes aboutés, les angleì9 intérieurs terminés par des points; autour, filet et grènetis. (Quart de sol).

Promis, pl. XXXI, n. 41.


38. — Mill. 16. — D.: Initiales du prince, surmontées de la couronne formant croix avec quatre roses; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M.; avec point secret au centre, en un doublé contour à quatre lobes aboutés; points aux angles intérieurs et extérieurs; filet et grènetis. (Quart de sol}.


39. — Mill. 14. — D.: Les initiales f . f .; au-dessus, la couronne formant croix avec quatre roses; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M. dans un doublé contour à quatre lobes aboutés; points aux angles intérieurs et extérieurs; filet et grènetis. — (Quart de sol).


40. — Mill, 14. — D.: Les initiales f . f . surmontées de la couronne; quatre roses en croix; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M., avec point secret au centre, dans un doublé contour à quatre lobes aboutés; points aux angles intérieurs et extérieurs; autour, filet et grènetis. (Quart de sol).

L’irrégularité f. f. pour e. f. s’est déjà présentée à nous, an cours de cette étude. Nous avons exposé notre sentiment à ce sujet. Voyez l’observation qui accompagne le n.° 21.

Il resterait à établir quels sont les ateliers d’origine des neuf numéros qui viennent de passer sous nos yeux. La tâche, d’une exécution facile, avec des différents connus et déterminés, devient ardue, du moment que les ateliers eux-mêmes semblent avoir voulu se dérober aux regards des chercheurs à venir. Nous laissons donc la question en