Pagina:Rivista italiana di numismatica 1891.djvu/230

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
214 frédéric marchand

suspens, abandonnant à d’antres, mieux que nous en situation de le faire, le soin de l’élucider et de la résoudre.

41. — Mill. 15. — D.: Ecu de Savoie, surmonté de la couronne et accoste des lettres e . f .; filet et grènetis. — R.: Croix de St. M. cantonnée de la devise fert dans un filet et un grènetis. (Fort).

Promis, pl. XXVII, n. 69, et Perrin, Médailler de Savoie, n. 376.

Selon toute probabilité, cette petite monnaie a été frappée à Aoste, entre 1676 et 1680. Type nouveau, qu’une ordonnance de la Chambre des Comptes, du 10 mai 1676, datée de Turin, avait confié à cet établissement: On frappera des fortes de 8 au sol ducal; ils seront en loy, de grains 10, en poids, de pièces 304 au marc; et auront de remède, 2 grains en loy et dix pièces en poids.

Depuis que Nicolas Vialard avait été appelé à Chambéry, la monnaie d’Aoste était restée presqu’ inactive. D’octobre 1669, époque de son départ, à mai 1676, elle n’ avait guère fonctionné que de 1668 à 1670, pour produire 10,200 marcs en diverses variétés de gros, et 1160 marcs en quarts, de pièces 260, mais pas de forts.



III.


Charles - Emmanuel I.


Le demi-siècle que dura le règne de ce prince, vit de grands événements s’accomplir. L’un des plus considérables fut la cession à la France, en 1601 de la Bresse, du Bugey, et du pays de Gex, en échange du marquisat du Saluces. Par cet acte, d’une haute importance politique, Charles-Emmanuel transporta, définitivement, an delà des monts, le champ, où devait désormais se mouvoir l’ambition séculaire de sa maison. Sa mort est du 27 juillet 1630.

On connaît un grand nombre de types de ses monnaies; Promis et Duboin en ont fait graver soixante-huit.