Pagina:Rivista italiana di numismatica 1894.djvu/43

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search

monnaies des nomes, etc. 39

Cette dénomination par sa terminaison toute féminine appuyée par l’article Η (la) nous apprend encore, que nous sommes en présence d’une monnaie de la ville de Thèbes, et non du nome Thébarum, ce qui ferait supposer, qu’à l’époque de Trajan, le nome entier était désigné par le nom de son chef lieu, et que peut être sur les petits bronzes d’Hadrien où l’adjectif grand ou grande est inscrit en abrégé, c’est grande, qu’il faut lire, et attribuer ces monnaies a la ville de Thèbes, chef lieu du nome, plutôt qu’au nome mème1 et cela d’autant plus que sur les monnaies d’Antonin frappées pour cette localité, on relève le nom du nome, soit: ΔΙΟΠΟΛЄΙΤ et ΔΙΟΠΟΛЄΙΤΗС.

Une autre particularité, non moins remarquable, est quo contrairement a la divinité vénérée a Diospolis Magna, (Jupiter Ammon ou lo Belier, animal qui lui était consacré et que nous retrouvons sur les monnaies), le revers de celle qui nous occupe porte Venus Athor se tenant debout et de face, sur l’étrier gauche d’un cheval au galop a droite.

Pline, (livre V, chap. 9), parle du nome Phaturites, ce qui a permis à Tochon d’Annecy d’en prendre texe, et d’essayer de prouver par une savante dissertation2, dans laquelle il finit par proposer, d’appliquer le nom de Phaturitis a Memmon, ou Tathyris, de ne pas les séparer de Thèbes, et do n’en faire qu’un seul et même nome.

M.r Gaston Maspero, (Histoire des peuples de l’Orient, Paris, 1878), dit, en parlant des nomes:

  1. Tochon d’Annecy, Page 69, note 6. Nous donnons à ce nome le nom qui se trouve dans Hérodote et Ptolómée, ne pouvant pas affirmer que la legende ΔΙΟΠΟΛΙ - ΜΕ s’applique plutôt au nome qu’à la ville.
  2. Page 73 et suivantes de son remarquable ouvrage déjà citò.