Pagina:Rivista italiana di numismatica 1894.djvu/46

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
42 e. d. j. dutilh
debout à gauche, la tète surmontée du disque entre les deux cornes, portant sur la main droite étendue un crocodile, coiffé du disque, et un instrument de guerre ou de pèche (?) de la gauche, æ 10.

Cette pièce est également unique. Tochon d’Annecy, (page 17) dit, en parlant des monnaies des Nomes d’Hadrien: " Celles en grand bronze (et nous ne parlons ici que des médailles de ce module) donnent la date LZ (an. 7), et sont fort rares: nous ne connaissons jusqu’ici que trois, une pour le nome Heracleopolites, une pour le nome Hermopolites et la troisième pour le nome Saites; sur la seconde la date est effacée, les deux autres portent la date LZ (an. 7) „.

Mionnet (sup. IX n. 55), cite également un grand bronze d’Hadrien pour le nome Hermopolites et (vol. VI, n. 137) un autre du même empereur pour le nome Saïtes.

Tout me porte à croire que ces grands bronzes et ceux décrits pour ces nomes, par Tochon d’Annecy, sont identiques.

M.r Jacques de Rougé dans ses Monnaies des nomes d’Égypte, et M.r F. Feuardent dans le Catalogue

    deux escaliers conduisant aux salles Greco–romaines supérieures n. 43 et 44; contre l’escalier de gauche le visiteur observera une statue en granit du Dieu Nil; mesurant Mt. 1,75. Elle a été trouvée à Safanih, dans la province actuelle de Minih district de Fechn. Comme la divinité du nome que je décris, le Dieu Nil est, dans cette statue voile et drapé, il se tient debout et de face, la main droite pend le long du corps; de la gauche repliée il presse contre sa poitrine un crocodile; malheureusement la coiffure a disparu. La divinité a les pieds chausses de sandales.
    A la planche n. III, je donne une représentation de cette statue, afin que le lecteur puisse se rendre compte de la parfaite ressemblance de type et de forme, qu’il y a entre elle et la divinité représentée sur la monnaie du nome dont il est question.