Pagina:Viaggio sentimentale di Yorick (1813).djvu/101

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
82 VIAGGIO



LA LETTERA



Madame,

Je suis pénétré de la douleur la plus vive, et réduit en méme temps au désespoir par le retour imprévu du caporal, qui rend notre entrevue de ce soir la chose du monde la plus impossible.

Mais vive la joie! et toute la mienne sera de penser à vous.

L’amour n’est rien sans sentiment.

Et le sentiment est encore moins sans amour.

On dit qu’on ne doit jamais se désespérer.

On dit aussi que monsieur le caporal monte la garde mercredi: alors ce sera mon tour.

CHACUN A SON TOUR.

En attendant — vive l’amour! et vive la bagatelle!


Je suis, Madame,


Avec tous les sentimens

les plus respectueux et les plus tendres,


Tout à vous


JACQUES ROQUE