Pensieri di varia filosofia e di bella letteratura/655

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
Pagina 655

../654 ../656 IncludiIntestazione 15 novembre 2012 100% Da definire

654 656


[p. 116 modifica] come apparisce dal contesto e da altri luoghi delle sue opere paralleli a questo); nous avons les lumières propres et nécessaires à notre bien être, mais nous ne voulons pas nous en tenir là; nous courons après des vérités qui ne sont pas faites pour nous.... les réflexions dégoûtent des sciences abstraites. M.me de Lambert, Avis d’une mère à sa fille, dans ses Oeuvres complètes citées ci-dessus, p. 74-75-76. Nous avons en nous de quoi jouir, mais nous n’avons pas de quoi connoître. Nous avons les lumières propres et nécessaires à notre bien être; mais nous courons après des vérités qui ne sont pas faites pour tous.... Ces réflexions dégoûtent des vérités abstraites. La même, Traité de la Vieillesse, l. c., p. 146-147 (13 febbraio 1821).


*    Examinez votre caractère, et mettez à profit vos défauts: il n’y en a point qui ne tienne à quelques vertus, et qui ne les favorise. La morale n’a pas pour objet de détruire la nature, mais de la perfectionner. M.me Lambert, Avis d’une mère a sa fille, lieu cité ci-dessus, p. 84. E segue, mostrando con parecchi esempi come ciascuna