Pagina:Scientia - Vol. VII.djvu/305

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search

dévelop. hist. des théories de la physique 297


De sorte qu’à mesure que nos théories se compliquent, s’assouplissent, exigeraient des expériences de plus en plus précises pour lever les indéterminations, pour nous servir de poteaux indicateurs à la croisée des chemins (il semble bien me rappeler que Descartes use d’une image analogue précisément à propos des théories), la technique expérimentale est très loin de se perfectionner avec une égale rapidité, à supposer qu’elle se perfectionne.

Il résulte de là deux phénomènes connexes, bien dignes de méditation: le développement de la science en surface et la frénésie du fait nouveau. Les problèmes posés restent en plan; on les résout jusqu’à un certain point, après quoi l’on s’occupe d’autre chose; telle est l’explication des cris d’enthousiasme en l’honneur de l’heureux savant que le hasard met sur la voie d’un phénomène jusqu’alors inconnu.

C’est une mauvaise plaisanterie de comparer Curie, Röntgen, Zeemann.... à des hommes comme Fresnel ou Maxwell qui n’ont découvert aucun fait nouveau; mais les premiers sont bien plus célèbres que les seconds. Le physicien Becquerel à qui l’on doit la radioactivité et qui fut six mois illustre, ne s’élevait pas au-dessus du médiocre: ses mémoires le prouvent sans contestation possible. Mais on fut pour lui plein d’injustice à rebours, parce qu’il fournit aux physiciens le moyen de se distraire un certain temps.

La radioactivité aura la sort de tant d’autres problèmes: un beau matin on cessera de s’en occuper, parce qu’elle ne rendra plus. Le sujet sera devenu trop difficile; il faudra trop de conscience et d’habileté pour en tirer un mémoire.

C’est en cela que consiste le développement superficiel de la science. Il existe évidemment un grand nombre de phénomènes qui ne sont pas encore révélés: pour l’heureux mortel que le hasard favorisera, les académies préparent leurs couronnes, leurs prix et leurs banquets. C’est justice: pour quelques mois, nos outils médiocres, nos habiletés aux étroites limites auront du pain sur la planche.

Bien que je m’adresse à des lecteurs familiers avec la pensée philosophique, je sens si bien qu’ ils hésitent à admettre