Pensieri di varia filosofia e di bella letteratura/4335

Da Wikisource.
Jump to navigation Jump to search
Pagina 4335

../4334 ../4336 IncludiIntestazione 16 settembre 2009 75% Saggi

4334 4336

[p. 279 modifica] dell’Iliade e dell’Odissea col digamma, et avec une orthographe particulière qu’il suppose avoir été dans le principe celle d’Homère; dopo che Upton e Salter avevano dato degli specimen di edizioni d’Omero col digamma, e che Heyne già nel suo Omero del 1802, au bas de son texte, oú il suit l’orthographe ordinaire, aveva placé les mots avec le Digamma, in cui favore egli si è dichiarato) a laissé subsister des passages qui blessent son système (cioè, come si spiega in una nota, de’ passi dove una sillaba che dovrebb’esser breve, diventa lunga pel digamma; κρῆγῠŏν Fεῑπ‹ᾱς ec.), tant il est difficile de rétablir la véritable orthographe sur de simples conjectures, et dans la privation absolue de tout monument écrit. Certainement quelque système qu’on adopte, il n’en est point qui ne présente des objections, parce que dans ces premiers âges de la poésie, oú les lois de la prononciation n’ètaient point encore soumises au frein de l’ècriture qui les rend plus invariables, il devait y avoir une foule d’anomalies qu’on ne pouvait expliquer que par l’usage, plus fort que le raisonnement, et même que les règles de l’analogie; parce qu’enfin sous Pisistrate, quand on transcrivit pour la première fois les vers d’Homère, la prononciation avait déjà subi des altérations notables qu’il est impossible de déterminer précisément aujourd’hui. Ibidem, p. 13. - Ora con una pronunzia varia, incerta, e non ancora fissata, come supporre, come trovar possibile una misura di versi [p. 280 modifica]esatta e costante? - Payne Knight era morto già prima del 1824, o in quell’anno (12. agosto 1828).